CSAC-FPC : le paiement des taxes par les médias au centre des échanges entre Christian Bosembe et Barbara Kanam

Jeudi, 24 août 2023-Le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication a reçu ce jeudi 24 août dans son cabinet de travail, la nouvelle patronne du Front pour la Promotion Culturelle.

Il était question pour Christian Bosembe et Barbara Kanam d’échanger autour de la question relative au paiement des taxes par les médias pour permettre au Front pour la Promotion Culturelle de remplir sa mission.

Cette rencontre a été d’une importance capitale dans la mesure où elle a permis à ces deux personnalités de faire le tour d’horizon sur des questions essentielles qui concernent les médias mais aussi la culture congolaise.

Selon Christian Bosembe, des efforts doivent être consentis pour faire connaître les deux institutions au niveau de la population.

 Il était question de faire le contour d’abord sur la question des médias parce que non seulement ce sont des impétrants pour le CSAC, mais c’est aussi l’assujetti pour le Front. C’était important parce que les médias qui véhiculent et la publicité et le contenu sont d’une certaine mesure des assujettis et donc nous au niveau du CSAC nous devons aider le front à très bien s’organiser. C’est vrai que le terme taxe dérange toujours mais c’est pour la survie du secteur. Donc on a parler de comment on va faire les choses, probablement un communiqué conjoint, peut-être un atelier, ou encore des rencontres assez régulières surtout à leur niveau 

a dit le Président du CSAC.

À lui de poursuivre «

On a essayer de donner quelques conseils, parce qu’il est important de s’approcher beaucoup plus des médias, organiser des journées portes ouvertes, des ateliers, rencontrer les médias, utiliser l’image et la réputation de madame le DG pour faire connaître finalement la structure. On vit dans une société où des gens ne connaissent pas des structures mais ils connaissent beaucoup des hommes ou des femmes, ça dépend. Donc, je crois qu’il est important d’utiliser son visage et son nom pour faire connaître la structure .

Devant la presse, Barbara Kanam a d’abord remercié le président du CSAC pour sa promptitude avant d’appeler les médias à payer la taxe pour permettre au Front pour la Promotion Culturelle d’accomplir ses multiples tâches.

Je tiens à remercier le président du CSAC pour nous avoir reçu promptement. Nous lui avons écrit récemment parce que nous avions émis le besoin de le rencontrer en tant que Front de Promotion Culturelle pour débattre sur certains sujets notamment le problème des taxes des organes de presse. Nous savons que le FPC a besoin de beaucoup des moyens pour pouvoir accomplir ses multiples missions qui sont entre autres d’accompagner, de soutenir et de financer les activités culturelles sur toute l’étendue de la RDC. C’est un grand défi et donc nous sommes venus solliciter son implication entant qu’organe de contrôle afin que nos redevables puissent s’acquitter de leur redevance qui sont très importantes pour le Front de Promotion Culturelle

 a déclaré Barbara Kanam.