IXe Jeux de la Francophonie: Barbara Kanam attentive au déroulement des épreuves culturelles

La directrice générale du Fonds de promotion culturelle (FPC), Barbara Mutund Kanam, porte une attention particulière au déroulement des épreuves culturelles aux IXe Jeux de la Francophonie.

Elle a fait montre de cette attention en effectuant le déplacement du Palais du peuple le vendredi dernier pour encourager les différents artistes qualifiés pour les quarts de finale du concours de chant.

Chanteuse de métier, Barbara Kanam a eu des échanges avec ces 8 artistes, parmi lesquels la Congolaise Nisi Mbuta.

Confrontée aux chanteurs du Cameroun, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Canada, du Liban, du Sénégal et du Togo, Mbuta n’a pas pu décrocher son ticket pour les demi-finales.

Les échanges entre Barbara Kanam et les chanteurs en compétition aux IXe Jeux de la Francophonie s’inscrivent, selon les services de la DG du FPC, dans le cadre de son ambition à apporter un nouveau leadership à la tête de cet établissement public en y apportant une touche d’inclusivité, avec pour objectif de contribuer à l’amélioration du travail mais aussi des conditions sociales de tous, y compris des artistes.

Nommée au FPC en juillet dernier, Barbara Mutund Kanam entend poser un diagnostic profond et proposé par la suite une thérapie indiquée afin de faire décoller cette structure, catalyseur de l’essor culturel et artistique en RDC. Consciente de cette lourde tâche, elle multiplie des contacts pour « canaliser les intelligences, les énergies, les initiatives ainsi que les efforts des uns et des autres » pour finalement concocter la bonne recette de gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *